Lesen Sie diese Seite aus deutscher Sicht: Allemand


Un processus d'intégration ou de changement doit porter sur deux plans :

  • la 'réalité matérielle' : aspects organisationnels, juridiques, fiscaux...
  • la 'réalité immatérielle' : espoirs, craintes, états d'esprit, affinités entre acteurs clé, styles de management...

 

La réalité d'un changement : matérielle et (/ou) immatérielle

Dans un processus de changement, la réalité matérielle est communément traitée avec professionnalisme, alors que la réalité immatérielle se limite généralement à tenter de créer une vision commune, organiser quelques team-buildings ponctuels et parfois une "sensibilisation" aux différences culturelles franco-allemandes.

Toute l'attention, toutes les énergies et les ressources sont focalisées sur la mise en place de structures d'organisation et l'implémentation de procédures éprouvées, de plans d'action ...

De ce fait, les coopérations entre équipes et dirigeants sont mises en place en fonction de leurs responsabilités, au hasard de leurs affinités culturelles et personnelles.

Si les structures et les procédures sont bonnes…
…les résultats se doivent d'être assurés, croit-on…

Cette approche classique de la réalité immatérielle s'avère souvent peu efficace et rarement pérenne.

Le retour sur investissement attendu n'est pas au rendez-vous puisque les émotions caractéristiques de telles situations, comme les peurs, l'incertitude et la méfiance, ne sont pas traitées de manière professionnelle, ou pire : elles sont ignorées.

80% du temps passé à la REGULATION - 20% à la PRODUCTION : Vous avez dit "efficacité" ?

Pourtant, ce sont justement ces "virus émotionnels" qui empêchent les acteurs de communiquer ouvertement.

Cela s'avère d'autant plus vrai lorsqu'il s'agit d'un projet de changement ou de restructuration nécessitant le deuil d'anciennes identités, où les sensations d'insécurité favorisent l'émergence de stratégies de survie personnelles : De nombreux acteurs passent près de 80% de leur temps à la REGULATION et 20% à la PRODUCTION, et non l'inverse !

La pression et le changement permanents perturbent, déstabilisent et font proliférer d'autant plus de "virus émotionnels" qui absorbent une majeure partie des énergies, cette pollution mentale pouvant aller jusqu'au burn-out.

différences de cultures
Impact maximal sur la qualité relationnelle (donc co-opérationnelle) pour un minimum de temps d'intervention

Plus de 30 ans d'expérience de JPB dans l'accompagnement du changement démontrent clairement que la cause principale de l'échec est … la méfiance entre acteurs clé.

En effet, seul un état d'esprit positif et fédérateur permet d'élaborer ensemble les bonnes stratégies, procédures, plans d'action et résolutions sincères : Une équipe qui a "fusionné en esprit" met un terme aux bras de fer pour conjuguer les talents de chacun. Ces talents fédérés par une base de confiance "réaliste" libèrent un potentiel d'expertise interne.

➤ Ce sont là les ingrédients qui génèrent l'émergence d'une intelligence collective !

Découvrez la complémentarité franco-allemande dans le management franco-allemand : mythe ou réalité ?

Vous évitez :

  • Les controverses stratégiques, politiques ou autres faux débats.
Vous gagnez :

  • Une concentration sur les vrais sujets
  • Une plus-value 'transculturelle' effective dégagée des complémentarités
  • Des solutions pertinentes pour le processus, développées et motivées par les employés eux-mêmes
  • Soit : des gains substantiels de compétitivité, de temps et donc financiers.

La fusion en esprit est ainsi la condition sine qua non du fonctionnement des structures, procédures et stratégies mises en place, et ce à plus forte raison dans un contexte de conflits d'intérêts ou de crise.

 

La démarche de JPB : innovante et éprouvée

Spécifiquement conçu pour les équipes multiculturelles franco-allemandes confrontées à une situation de changement, le "processus mentalmerger® vise à …

  • rendre transparents les mécanismes co-opérationnels, relationnels et culturels
  • lever les virus émotionnels
  • lever les barrières affectives et opérationnelles.

Pour approfondir :

1Lire l'article du magazine "Fusions & Acquisitions" : Fusionner les esprits pour fusionner les structures !

 

2Voir le cas n°6 dans les cas pratiques

Vous avez sûrement des relations concernées par des problématiques de changement ou d'intégration.

 Partagez cette page qui peut les intéresser !

Prenez contact avec nous !

01.39.16.95.17 - jpb@jpb.net